Accueil > Presse

Euh… pas l'onomatopée, mais le glyphe alimentaire

28-09-2020 - Tahiti|Papeete - article lu 228 fois
@DR

e : symbole de "quantité estimée"

Ce glyphe que vous pouvez voir apposé à droite de la masse (ou du volume) de vos produits précise la tolérances des erreurs, à travers le respect de directives européennes (voir sources), au cours de la chaîne de production. Vous avez ainsi la garantie que la contenance annoncée est réelle.

S'il est à noté qu'entre 2004 et 2014 la DGCCRF métropolitaine aura relevé un taux de non-conformité de 20% pour les emballages sans « e ». (NDLR : localement nous n'avons pas de chiffre, mais nous ne manquerons pas de vous les communiquer ultérieurement, s'il y a des contrôles).

 

Tableau des tolérances

Quantité
nominale 
(en g ou ml) 

 Erreurs maximales
 tolérées 
 (classe A)

Erreurs maximales
 tolérées 
 (classe B)
5 à 25   —  9%
25 à 50   4,5%  9%
50 à 100   2,25 g ou ml  4,5 g ou ml
100 à 200   2,25%  4,5%
200 à 300   4.5 g ou ml  9 g ou ml
300 à 500   1,5%  3%
500 à 1000   7,5 g ou ml  15 g ou ml
1000 à 10000   0,75%  1,5%

classe «A»
a) les produits solides ou ne s'écoulant pas facilement au stade de la vente mais pouvant être rendus suffisamment fluides lors du conditionnement, ne contenant pas d'élément solide ou gazeux apparent et dont le conditionnement se fait en une seule opération,
b) les produits pulvérulents,
c) les produits composés de pièces, morceaux ou grains dont la masse unitaire est au plus égale au tiers de l'erreur maximale tolérée correspondant à la masse nominale du contenu du préemballage dans la colonne relative à la classe «A» du tableau,
d) les produits pâteux faciles à étaler, dans la mesure où ces produits, une fois pesés ou conditionnés, ne sont plus traités ou subissent un traitement qui ne modifie pas leur quantité effective.

Classe «B»
a) les produits liquides,
b) les produits préemballés dont la masse nominale ou le volume nominal sont inférieurs à 25g ou 25ml,
c) les produits dont les propriétés rhéologiques (ex : la fluidité, la viscosité) ou la masse volumique lors de l'écoulement ne peuvent être maintenues suffisamment constantes par des moyens techniques appropriés.

Sources :

• directive 71/316/CEE (dispositions communes aux instruments de mesurage et aux méthodes de contrôle métrologique), et définition de l'empreinte (symbole « quantité estimée »)
• directive 76/211/CEE (préconditionnement en masse et en volume [sauf liquides])
• directive 75/106/CEE (préconditionnement en volume de certains liquides en préemballages)